Guide pratique du CLEMI : la famille tout écran

Outil/Support - Méthodologie
Publié sur la plateforme le 24 août 2018
Résumé

Pourquoi ce guide ?
Depuis sa création en 1983, le CLEMI remplit sa mission pédagogique grâce à un réseau constitué d’une équipe nationale et d’équipes académiques (au sein des rectorats) et travaille en partenariat avec les professionnels des médias pour déployer ses actions et ses projets.
En 2013, la loi du 8 juillet pour la refondation de l’École de la République inscrit officiellement l’éducation aux médias et à l’information (EMI) dans les programmes scolaires. Suite aux attentats qui endeuillent la France, l’EMI devient une exigence républicaine au coeur du Parcours citoyen, un enjeu éducatif et sociétal incontournable dans un environnement où le numérique est omniprésent. Dans un monde globalisé et complexifié, la définition et la compréhension de la source de l’information constituent une priorité pour déjouer les tentatives de manipulation et de
désinformation.
Les enjeux sociétaux de l’EMI dépassent les murs de l’école et doivent mobiliser tous les acteurs pour renforcer le continuum entre temps scolaire et hors temps scolaire. Ce guide est le produit de cette mobilisation. Il est né au sein d’un groupe de travail dédié aux pratiques informationnelles des jeunes, composé de membres du Conseil d’orientation et de perfectionnement du CLEMI qui représentent le ministère de l’Éducation nationale, le ministère de la Culture, France Télévisions, Radio France, le CSA, CNRS Images, Ceméa, la Ligue de l’enseignement, Parents 3.0, Jets d’encre et l’Icem-Pédagogie Freinet. Nous remercions chaleureusement tous les membres de ce groupe de travail qui prouvent, par leur implication, que l’enjeu citoyen de l’éducation aux médias transcende les frontières pour rassembler les acteurs de l’éducation, médiatiques, institutionnels et associatifs.
Jean-Marc Merriaux
Directeur général de Réseau Canopé

Auteur
Commentaires
Laisser un commentaire
Praesent leo. ultricies Aliquam Donec Donec commodo consequat. Curabitur facilisis