Un club d’entreprises pour créer du lien social

publié le 17 octobre 2017
898 vues 0 j'aime
Sommaire de la fiche :
Résumé

En 2015, le Centre Social Village d’Aunis a accompagné une initiative d’habitants et d’adhérents du Centre Social : La création d’un club des entreprises !

Cette initiative est devenue une association: »D2S Initiatives » et son siège social est au Centre Social. Le directeur du Centre, mandaté par le Conseil d’Administration en est le trésorier. 

Cette rencontre répond à un des axes de notre contrat de projet 2014-2018 qui a invité le Centre Social a s’ouvrir sur son territoire et à l’envie (la nécessité?) de réfléchir à l’évolution de son modèle économique…

L'action en images

Quelle est la situation de départ qui a motivé le projet ?

Le Centre Social a pris un virage important en 2012 en sortant peu à peu des services exclusifs aux populations pour s’intéresser aux initiatives des habitants et à l’accompagnement du développement du pouvoir d’agir de ces derniers. Animations de quartiers, échanges de savoir, autonomie des groupes de projets, « Aller vers »…  Cette nouvelle approche est longue mais fructueuses puisque qu’un jour en Bureau notre Vice président de l’époque nous a dit « j’ai compris que le Centre pouvait accompagner les initiatives des habitants pour créer du lien social, aussi, j’ai un projet à vous soumettre »…

Il a présenté son projet de création d’un club des entreprises en Bureau qui a ensuite mandaté le Directeur du Centre Social pour accompagner cette initiative.

Dans un premier temps au moyen de notre lettre d’information numérique nous avons repéré parmi nos adhérents les entrepreneurs et commerçants et nous les avons invité à une première rencontre.

Cette première rencontre a réuni 6 personnes et nous a permis de constater qu’il y avait une réelle demande ! Les entrepreneurs, auto entrepreneurs et commerçants ont témoigné qu’ils étaient bien seuls face à leur réalité et pour une grande majorité d’entre eux, livrés à eux même. Le premier slogan du club a rapidement été « sortir pour s’en sortir »

Dans un second temps nous avons rencontré la CCI (Chambre du Commerce et de l’Industrie) qui nous a conseillé de faire une association support que nous avons nommé D2S (pour Dompierre, Sainte-Soulle) les initiales des deux communes du territoire du Centre Social!

Nous avons travaillé les statuts en laissant une place pour le centre social mais aussi pour les autres associations « employeurs » de nos territoires.

Qu'avez-vous mis en place ?

Les entrepreneurs / habitants , après la première réunion, se sont souvent revus en dehors du centre – notamment à la sortie d’école. Ce lien avec la vie sociale de leur territoire a permis d’accélérer le processus et de tout de suite animé leurs réunions en tout autonomie. 

=Les entrepreneurs proposent trois types de rencontres sur l’année.

  • Speed dating avec d’autres clubs des entreprises du département (nous invitons à chaque fois les centres sociaux concernés).
  • Soirées de formations avec des intervenants sur des thèmes que nous choisissons ensemble (danger d’internet, sécurité au travail…).
  • Rencontres conviviales (repas, fête de noël avec le centre social, participation à des manifestations sportives et culturelles…).

Et sinon le Bureau se réunit tous les mois (à la Maison des Habitants du centre social) afin de coordonner les actions et préparer les temps de vie associative (l’Assemblée générale notamment).

Quelles ont été les étapes clés du projet ?

  • 2015
    Création du Club des Entreprises

Quels moyens ont été mis en oeuvre ?

Mise en place des équipes et rôle de chacun

Le directeur du Centre Social, mandaté par le CA est un acteur de cette dynamique. Il est le trésorier du Club  des entreprises.

Mise en place des moyens logistiques et financiers

A part le temps salarié passé par le Directeur, ce projet ne mobilise aucun autre moyen financier. Bien au contraire des partenariats se nouent et des projets avec de financements se développement peu à peu (Par exemple depuis deux ans le Club des Entreprises participe à la fête de noël – financièrement et physiquement).

Concernant les moyens matériels le centre social met à disposition une salle de la Maison des habitants pour les réunions du Bureau du Club des entreprises.

Place des partenaires et du centre social dans le projet

Il s’agit d’un véritable travail de coopération. A l’Assemblée Générale du Centre Social, tous les ans depuis 2015, un entrepreneur vient témoigner de l’impact de la participation du centre social dans le club des entreprises.

En conclusion

Quel(s) résultat(s) de l'action ?

  • Un nouveau type d’habitants – les entrepreneurs – s’implique sur la vie locale de leur territoire
  • Évolution des représentations réciproques.
  • Reconnaissance des partenaires, telles que les Mairies, quant aux capacités du Centre Social a fédérer des initiatives locales.
  • Reconnaissance de l’impact économique du centre social sur son territoires (31 salariés et 850 k€ de budget pour deux communes de 9000 habitants à elles deux).
  • Évolution du Centre Social,  beaucoup plus ouvert sur son territoire et vers ces partenaires.

L'action va-t-elle se poursuivre ?

L’action va se poursuivre! Nous espérons que cette expérience va nourrir de nombreux projets sur nos territoires en direction des habitants. À ce jour, nous mutualisons nos énergies et nos finances pour réaliser une fête de Noël en direction des habitants, adhérents du centre social, mais aussi des entrepreneurs, leurs salariés et leurs familles. Ce premier projet commun ouvre la porte à de nombreux autres projets potentiels. À suivre.

Quelles améliorations souhaiteriez-vous apporter au projet ?

Après deux ans d’expériences, une des difficultés de cet exercice est de maintenir un bon équilibre entre la dynamique des entrepreneurs et la spécificité du Centre Social. Nous devons être toujours vigilants pour ne pas se faire noyer au milieu des soixante entreprises adhérentes. Sans pour autant se mettre en avant et déstabiliser le groupe moteur. Le Centre Social doit être vigilant à sa place, sa posture pour ne pas perdre ses objectifs propres qui sont quand même différents des entrepreneurs. Notre participation doit être centrée sur le développement social local des territoires.

Quels conseils donneriez-vous à des personnes qui voudraient suivre vos traces ?

Il est important de préciser que l’intention initiale de ce rapprochement n’est pas une volonté purement économique. Le modèle économique des centres sociaux doit évaluer en lien avec nos réalités et non nos fantasmes. L’objet premier de ces rapprochements doit être « comment en faisant ensemble » ont fait évoluer nos représentations réciproques. Il s’agit de faire évoluer l’image de centres sociaux auprès de ses partenaires institutionnels mais aussi des habitants en le plaçant aussi comme un acteur incontournable de l’économie d’un territoire.

Commentaires
Laisser un commentaire
M'abonner aux actions similaires
Sélectionner les catégories ou tags pour lesquelles vous souhaitez être avertis de la publication de nouveau contenu.
Par Région : Poitou Charentes Par Département : 17 - Charente Maritime Par Territoire : Urbain Par Périmètre : Intercommunalité Par Public : 5 : adulte Par Thématique : Économie sociale et solidaire Par mots-clefs : club Par mots-clefs : Economie Par mots-clefs : entrepreneurs Par mots-clefs : entreprise Par Financeurs : 15 : Autre entreprise Par partenaires : 15 : Autre entreprise Par partenaires : 16 : Association locale Par budget : 1 : de 0 à 5 000 €
amet, felis Lorem Praesent eget ante. mattis massa elit. Nullam commodo