Parlez nous d’ Europe !

publié le 9 septembre 2019
13 vues 0 j'aime
Sommaire de la fiche :
Résumé

A l’occasion des élections européennes, le service municipal de la jeunesse de la ville de Cergy organisait une semaine d’information et d’échanges sur le sujet du 18 au 23 mars 2019.

L’équipe de la maison de quartier des Linandes s’est alors saisi de l’occasion pour proposer et animer avec des habitants un outil permettant d’aller au devant des jeunes interroger leur sentiment d’appartenance à l’UE au cours de la soirée forum du 22 mars.

L'action en images

Quelle est la situation de départ qui a motivé le projet ?

L’équipe de la maison de quartier des Linandes est engagée dans une démarche d’actions hors les murs depuis le renouvellement de son projet social de 2018. Dans la perspective de mobiliser tant les professionnels, les associations que les habitants autour de cette approche, le secteur de développement local se saisit des occasions offertes par les projets du territoire pour expérimenter des outils et donner à voir ce qu’il y  a à gagner (les enjeux) dans la notion d' »aller vers »…

Le service municipal de la jeunesse à travers son chargé de mission du conseil des jeunes sollicite dès janvier l’équipe de la maison de quartier pour proposer et animer un outil afin de récolter la parole des jeunes à propos de leur sentiment d’appartenance à l’Union Européenne lors de la soirée forum du vendredi 22 mars.

 

Qu'avez-vous mis en place ?

Un outil pour faire parler les jeunes (16 –  25 ans) sur l’Europe et notamment pour les questionner sur leur sentiment d’appartenance à l’UE.  Nous sommes partis sur l’idée du jeu « Portrait chinois ». Avec un support mobile (une carte de l’Europe), par binômes en partant de l’accroche :

« Si tu étais un quartier, une ville, un pays d’Europe, tu serais…. Pourquoi ? » pour développer les échanges.

Quelles ont été les étapes clés du projet ?

  • Fin janvier fin février 2019
    1 mois
    Réfexion et élaboration de l'outil

    Travail sur les enjeux : ce que l'on cherche à gagner, ce que l'on peut mettre en place pour y arriver, ce que l'on cherche à éviter, comment peut-on les éviter , des propositions d'actions et qu'est-ce que l'on veut que les gens produisent.

  • Février; mi-mars 2019
    1mois et demi
    Mobilisation et formation des jeunes bénévoles

    Mobilisation par téléphone de jeunes s'étant proposés comme bénévoles pour la soirée auprès du service jeunesse. Une matinée pour expliquer la démarche et les objectifs de la maison de quartier et sensibiliser à l'outil.

  • fin février; mi mars
    2 semaines
    Des temps de test en situations

    Des mises en situations pour tester l'outil dans la rue et dans un lycée.

Quels moyens ont été mis en oeuvre ?

Mise en place des équipes et rôle de chacun

Une stagiaire (master gestion des collectivités territoriales) en stage sur le secteur développement local au moment de  l’action. Elle a co-construit l’action. Cela lui a permis d’expérimenter la méthodologie de projet au travers la mise en place d’une action. Elle a par ailleurs pu valoriser cette expérience sous un angle sociologique dans son rapport de stage.

Quatre jeunes bénévoles sensibilisés à l’outil, à la démarche de la maison de quartier. Ils ont animé l’outil au cours de la soirée.

Mise en place des moyens logistiques et financiers

Une carte d’Europe, des gommettes et de quoi prendre des notes.

Place des partenaires et du centre social dans le projet

Service jeunesse, conseil des jeunes initiateur du projet.

Les jeunes bénévoles animateurs de l’outil.

La maison de quartier appuie à la mise en œuvre et animation d’une action en lien avec les préoccupations du territoire.

En conclusion

Quel(s) résultat(s) de l'action ?

Nous avons pu échanger avec 86 personnes au cours des différents temps. à noter que toutes les personnes sollicitées ont accepté de répondre. L’outil s’est révélé particulièrement bien adapté au projet (contexte, public). La formule en déambulation a facilité la participation et permis des échanges riches. 8 thèmes soulevés dont l’immigration, la religion, les mœurs et l’identification à la politique ont été les sujets les plus récurrents.

Quels conseils donneriez-vous à des personnes qui voudraient suivre vos traces ?

De prendre le temps de se familiariser, tester l’outil pour bien l’appréhender et en parler.

Commentaires
Laisser un commentaire
M'abonner aux actions similaires
Sélectionner les catégories ou tags pour lesquelles vous souhaitez être avertis de la publication de nouveau contenu.
Par Région : Ile de France Par Département : 95 - Val d'Oise Par Territoire : Urbain Par Périmètre : Ville Par Public : 4 : 18-30 ans Par Thématique : Citoyenneté démocratie Jeunesse Par mots-clefs : aller vers Par mots-clefs : Bénévolat Par mots-clefs : jeunes Par mots-clefs : citoyenneté Par mots-clefs : parole des habitants Par partenaires : 01 : Commune/Ville
dictum elementum luctus Lorem adipiscing id mi, fringilla eleifend commodo elit.