Mon bio jardin

publié le 21 février 2020
65 vues 0 j'aime
Sommaire de la fiche :
Résumé

Le jardin est bien plus qu’un lieu de rencontre ; c’est surtout un enjeu éducatif, environnemental, économique et humain pour le quartier où nous sommes situés. C’est également un espace ludique qui permet aux enfants de découvrir le jardinage et d’avoir le plaisir de manger les fruits et les légumes directement issus de la terre ; d’autant plus qu’ils sont fiers d’avoir participé aux côtés d’une équipe passionnée.

Grâce à nos partenaires locaux, nous avons pu accentuer le sens donné à la récupération et à l’utilisation des légumes et des fruits soient disant « moches » pour les ateliers cuisine mais aussi au quotidien pour en faire profiter le plus grand nombre possible d’habitants du quartier. La santé et le bien-être passe aussi dans l’assiette…

Les beaux jardins c’est bien, mais les bio jardins c’est encore mieux pour éveiller le goût des papilles et le plaisir de partager.

L'action en images

Quelle est la situation de départ qui a motivé le projet ?

La situation de départ est en lien avec la motivation des professionnels de la Maison de quartier qui ont toujours eu une fibre pour la nature. Au fil du temps, les habitants du quartier qui partageaient cette philosophie se sont ralliés au projet afin de transmettre leurs savoirs aux enfants, aux jeunes et aux plus âgés. De plus, conjointement, ont été livrées des parcelles de jardin au naturel se situant à proximité de la structure, rue Jean-Baptiste Lebas, à Gravelines. Le projet a démarré en 2015 et il est le fruit d’un travail de longue haleine.

Qu'avez-vous mis en place ?

D’une part, les ateliers hebdomadaires en lien avec la pratique de la cuisine permettent aux habitants, grâce à l’aide de personnes bénévoles, de venir cuisiner et découvrir de nouvelles recettes avec les produits issus du jardin.

D’autre part, la récolte qui n’est pas utilisée en cuisine est mise à disposition des habitants qui peuvent venir se servir au gré des saisons. Les habitants participent financièrement sous forme d’une somme symbolique, ce qui permet l’autofinancement du jardin pour l’achat de graines, de nouveaux semis et de plants.

Depuis, de nouveaux partenaires locaux sont venus se greffer au projet. A commencer par U Express qui s’est implanté il y a un an sur le quartier et avec lequel nous avons conclu le partenariat suivant : celui de récupérer les invendus tous les vendredis pour les intégrer à l’atelier cuisine ou au compost si vraiment les légumes et les fruits sont trop abîmés pour la cuisine. Ensuite, nous avons accueilli un nouveau partenaire, « Le petit marché » géré par l’Association Maéliss, situé place des messageries en Centre ville, et qui nous propose de nous donner presque chaque semaine des restes pour alimenter directement le compost du jardin. Enfin, grâce à nos partenaires et à leurs dons, tous les ateliers cuisine de l’Association Atouts Ville ont réalisé des soupes à l’occasion de notre Assemblée Générale le 10 janvier dernier. L’échelle du projet est donc principalement la ville de Gravelines.

Quelles ont été les étapes clés du projet ?

  • 2015
    1 an
    Construction

    Etape réflexive et co-construction du projet avec les habitants

  • 2015
    1 an
    Ecriture

    Ecriture du projet et recherche de financements

  • 2016
    1 an
    Location parcelle

    Mise en œuvre du projet par l’acquisition d’une parcelle de jardin au naturel et du matériel nécessaire

  • de juin à Septembre
    4 mois
    Communication et découverte

    Communication autour du projet et intégration de visites au jardin au sein des plannings (ACM, familles, jeunes, etc.) pour participer à la plantation et à la récolte

  • Printemps 2019
    1 mois
    Don de plants

    Petit coup de pouce de l’Association Essaimances par le biais de dons de plants et de conseils en permaculture

  • 2019
    en cours
    Début partenariat U-Express

    Arrivée de U Express et début du partenariat avec l’atelier cuisine familiale en 2019

  • 2020
    en cours
    Nouveau partenariat Maéliss

    Nouveau partenariat avec Maéliss pour le compost

Quels moyens ont été mis en oeuvre ?

Mise en place des équipes et rôle de chacun

– Equipe bénévole et salariée de la Maison de quartier des Huttes (10 personnes)

– Partenaires : L’Association Cités et Jardins, L’Association MAELISS, le magasin U Express, les espaces verts de la Ville de Gravelines, l’Association Essaimances

– Habitants : les bénévoles sont des habitants du quartier et d’autres habitants bénéficient de la récolte par le biais d’une mise à disposition des fruits et des légumes de saison provenant du jardin.

Mise en place des moyens logistiques et financiers

– Moyens techniques : petit matériel de jardinage, motoculteur.

– Moyens financiers : autofinancements et en 2015, un projet Réseau d’Ecoute d’Appui et d’Accompagnement à la Parentalité financé par la CAF du Nord « Parents échangeons nos savoir-faire ».

Place des partenaires et du centre social dans le projet

Chaque acteur est à égal en apportant sa contribution. Les partenaires sont invités aux instances de la Maison de quartier (tels que les Conseils de maison) et l’équipe de la Maison de quartier intègre dans ses projets (Animation Globale et Animation Collective Familles) une place toute particulière au jardin.

En conclusion

Quel(s) résultat(s) de l'action ?

Les résultats indiqués se basent sur des témoignages et échanges informels et réguliers que nous avons eus avec les habitants, au sein de la structure mais aussi au jardin ou sur l’extérieur.

L'action va-t-elle se poursuivre ?

L’action se poursuit du fait qu’aujourd’hui l’équipe bénévole est stable, d’autant plus qu’elle a également son jardin qui est attenant à celui de la maison de quartier et qu’autour d’autres bénévoles ont aussi leurs jardins et viennent en renfort si besoin.

Quelles améliorations souhaiteriez-vous apporter au projet ?

Nous aimerions mettre en place une petite serre pour pouvoir cultiver des espèces et variétés plus fragiles d’autant plus que nous nous attachons beaucoup à une démarche ludique et expérimentale.

Quels conseils donneriez-vous à des personnes qui voudraient suivre vos traces ?

Le projet nécessite de bien le penser au préalable avec des personnes qui partagent la même passion du jardin et de le faire vivre au quotidien en croyant en son potentiel.

Commentaires
1 commentaire sur “Mon bio jardin”
  1. Sophie Dussart dit :

    Si nous participons à ce jeu-concours, c’est avant tout pour valoriser le travail de Christian, notre principale personne bénévole jardin, toujours disponible et plein de ressources et de créativité en toute simplicité.

Laisser un commentaire
M'abonner aux actions similaires
Sélectionner les catégories ou tags pour lesquelles vous souhaitez être avertis de la publication de nouveau contenu.
Par Région : Nord Pas de Calais Par Département : 59 - Nord Par Territoire : Urbain Par Périmètre : Quartier Par Public : 7 : Tout public Par Thématique : Environnement / écologie Solidarité Par mots-clefs : Alimentation Par mots-clefs : alliance citoyenne Par mots-clefs : Bio Par mots-clefs : centre de loisirs Par mots-clefs : Compost Par mots-clefs : Convivialité Par mots-clefs : coopération Par mots-clefs : Echange Par mots-clefs : Economie Par mots-clefs : engagement Par mots-clefs : entraide Par mots-clefs : famille Par mots-clefs : habitants Par mots-clefs : impact social Par mots-clefs : lien social Par Financeurs : 17 : Autre Par partenaires : 01 : Commune/Ville Par partenaires : 15 : Autre entreprise Par partenaires : 16 : Association locale Par budget : 1 : de 0 à 5 000 €
elit. felis accumsan ultricies ut libero. ante. risus. facilisis