Motion pour engager la démarche du Développement Durable

Publication
Publié sur la plateforme le 9 septembre 2019
Résumé

Mai 2019 l’Assemblée Générale de la FCSF adopte une motion présentée par la fédération de la Drôme. « Engager la démarche de développement durable et la protection de l’environnement comme un des 3 principes de nos projets associatifs. »

« Le développement soutenable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. »rapport de Mme Brundtland 1987 qui le définit comme : « Le développement durable doit donc être compris comme un développement à la fois :
supportable pour les écosystèmes dans lesquels nous vivons, donc économe en ressources naturelles et aussi « propre » que possible ; viable, auto-suffisant à long terme, c’est-à-dire fondé sur des ressources renouvelables et autorisant une croissance économique riche en emplois, notamment là où les besoins essentiels ne sont pas couverts ; vivable pour les individus et les collectivités, donc orienté vers la cohésion sociale et l’accès pour tous à une haute qualité de vie. »

Au regard du contexte actuel, il est nécessaire de faire face collectivement aux crises qui se dressent devant l’Humanité : crises sociales, économiques et écologiques… La mise en œuvre de cette motion, par cette orientation politique forte de la FCSF, favorise la synergie des structures, sortant de l’action réparatrice et sectorielle en se faisant émancipateur, dynamique et propagateur.
Pour faire face aux inégalités et au délitement du lien social, nous voulons entreprendre un changement qui stabilise des pratiques inspirantes, innovantes, œuvrant dans l’intérêt général et qui pose le développement durable comme un principe incontournable.
? Pour un futur désirable et soutenable, nous proposons de nous structurer collectivement pour que tous les projets construits en proximité étendent leur influences et affluences sur tout le territoire. L’idée étant de concilier
justice sociale – précarité et environnement.
? Les structures de proximité et les fédérations locales, en prenant appui sur l’éducation populaire, les ODD (Objectifs du Développement Durable) et le pouvoir d’agir des habitants, créeront les conditions propices à un fort
développement d’initiatives citoyennes engagées en faveur d’un avenir
durable.
Et Maintenant, demain, après-demain… ? Du vivre ensemble à l’ensemble à vivre.

 

 

Auteur
  • Jean-Marc REVERBEL/URNACS
    Délégué régional Nouvelle Aquitaine Licence éco-construction, valorisation des déchets, énergie renouvelable. Animateur participatif. Formateur.
Commentaires
Laisser un commentaire
ut risus pulvinar felis sem, dapibus eleifend Aenean sed ut