Projet « Hauts de Gaudon », à la rencontre des habitants !

publié le 29 octobre 2021
38 vues 1 j'aime
Sommaire de la fiche :
Résumé

Le projet « Hauts de Gaudon » a débuté en juillet 2020 après le constat que de nombreux habitants arrivaient dans un nouveau quartier isolé de la ville de Vern sur Seiche. Après des heures de déambulations et d’écoute « hors les murs » par les bénévoles et professionnels du Centre social et de nos partenaires, des démarches plus précises ont commencé à se mettre en place. D’octobre 2020 à juillet 2021 , des animations et actions se sont déroulées dans le quartier des Hauts de Gaudon afin d’aller à la rencontre des habitants, et de discuter des problématiques qu’ils rencontraient dans leur quotidien. Rapidement, trois thématiques sont ressorties, dont la valorisation du verger par le biais d’une festivité. Une liste de contacts d’une quarantaine de personnes volontaires et mobilisables a été établie, une rencontre leur a été proposée le 28 septembre 2021. Et c’est ainsi que 6 habitantes ont organisé un temps fort dans le quartier des Hauts de Gaudon avec le soutien du Centre des Marais et de la Mairie le samedi 16 octobre 2021 ! Après ce temps, 4 personnes ont souhaité être intégrées au groupe de bénévoles organisateurs.

Quelle est la situation de départ qui a motivé le projet ?

Ce qui a motivé le projet est tout d’abord le premier axe de notre projet social. A l’arrivée de Wendy, stagiaire DEJEPS dans la structure, une étude du territoire a été établie et le projet en a découlé. Nous avons alors décidé de nous intéresser à un quartier récent et isolé de la ville de Vern sur Seiche : le quartier des Hauts de Gaudon (165 logements). Ce dernier semblait d’ores et déjà avoir des problématiques diverses. Le diagnostic a été guidé par le diagnostic partagé déjà existant, mais surtout par les habitants et leurs voix. Tout au long du projet, il y a eu des marches observatoires et des déambulations dans le quartier, dans un premier temps pour récolter la parole des habitants, faire un état des lieux et dans un deuxième temps pour réactualiser et préciser nos connaissances du quartier. La population du quartier est éclectique, autant d’un point vue social que culturel.

Cette action vise à accompagner des transformations sociales, et répond au besoin de créer du lien et de la cohésion entre les habitants en dynamisant le quartier des Hauts de Gaudon.

Ce projet s’est déroulé de juillet 2020 à octobre 2021, dans la ville de Vern sur Seiche. Il a été porté par la commission interne « écoute et accueil » du Centre social, soit 3 salariés et 8 bénévoles/administrateurs (Wendy, stagiaire au Centre des Marais a signé un CDD à la fin de son stage en juillet 2021).

 

Qu'avez-vous mis en place ?

La phase d’écoute a été longue dans ce projet, 15 mois de travail sur 16. Tout au long du projet, nous avons choisi de travailler essentiellement sur le recueil de la parole des habitants. En parallèle, nous avons travaillé également sur comment accompagner le changement de pratiques professionnelles, sur nos méthodologies.

Nous avons ensuite décidé à passer à la phase d’action, lorsque notre carnet d’adresse dans le quartier nous semblait suffisant. La phase du groupe et la phase d’action dans l’espace public s’est déroulé en 3 semaines.

  • Recueil de la parole des habitants

-> 12 Entretiens semi-directifs : Nous sommes allés à la rencontre directe des habitants dans le quartier, en leur proposant un temps d’échange sur leur quartier, leurs conditions de vie, leurs regards et leurs envies.

-> Une action « Porteur de Parole », selon la méthode de la Scop le Pavé : « Fais 3 vœux pour ton quartier », nous avons déambulés dans le quartier en interrogeant un maximum d’habitants.

-> 10 marches observatoires, déambulations : Avec les bénévoles du centre social, nous sommes allés à la rencontre des habitants de manière informelle, juste pour discuter.

-> 3 concertations pour l’aménagement d’un espace menées par la mairie : nous nous sommes intégrées à ces actions, car c’était le moment idéal pour simplement parler avec le public, et confirmer les problématiques entendues dans les autres actions.

-> Restitution public du diagnostic auprès des habitants en visioconférence

-> Partenariats : Afin d’obtenir une vision croisée de la situation du quartier et d’agir au maximum, nous avons décidé d’élargir nos partenariats pour ce projet, avec la mairie de Vern, mais également l’atelier urbaniste-paysagiste qui s’occupe de l’aménagement de l’espace de détente et loisirs dans le quartier, et une association locale de mosaïques que nous avons accompagné pour un projet participatif dans le quartier

-> 13 animations dans le quartier : D’octobre 2020 à juillet 2021, nous avons essayé d’être présent régulièrement dans le quartier des Hauts de Gaudon, afin de répondre au manque de dynamisme du quartier mais également rencontrer de nouveaux habitants, en réalisant des animations simples et destinés à tous

-> Carnet d’adresse : Tout au long de ces actions, nous avons réalisé une liste de contacts des habitants motivés et mobilisables. Aujourd’hui nous avons plus de 40 contacts dans le quartier.

  • Changement au sein de la structure

-> Commission « Écoute et accueil » : elle s’est réunie 4 fois, afin de discuter du projet, des actions à mener. Il a alors été décidé de l’achat d’un outil itinérant (type caravane, camping-car).

-> Changement du plan d’action dans la structure : habituellement les animations dans un quartier était ponctuelle. Lors de la naissance du projet, nous avons décidé de nous concentrer sur un seul quartier pendant une longue période, afin de pouvoir créer un lien de confiance et de proximité avec ses habitants

-> Mise en place d’une journée de formation avec la fédération des centres sociaux : Le 2 octobre 2021, nous avons mis en place un séminaire sur le « Développement du pouvoir d’agir », ouvert aux bénévoles et salariés. Au total 28 personnes ont été présentes sur cette journée.

  • Groupe et action

-> Rencontre des habitants le 28 septembre au centre social afin de discuter d’une action de festivité autour du verger, avec le soutien du centre social et de la mairie

-> Six habitantes se sont mobilisées et ont organisé un temps fort dans le quartier des Hauts de Gaudon, avec une présentation du verger par l’ancien propriétaire du verger, des jeux géants en bois, du palet, des quilles finlandaises qui ont su ravir tous les âges, un jeu de piste « à la découverte du quartier », de la musique et un gouter partagé. Tout au long de l’après-midi, 93 personnes ont participé à ce bel évènement.

Quelles ont été les étapes clés du projet ?

  • Février-Juillet 2020
    5 mois
    Diagnostic

    Réalisation d'un diagnostic en s'appuyant sur le diagnostic partagé, et des données froides. Choix du quartier ciblé : Le quartier des Hauts de Gaudon

  • Juillet 2020 à Mars
    9 mois
    Ecoute : Cibler les problématiques

    Entretiens semi-directifs, porteur de paroles, déambulations, rencontres avec les habitants

  • 1er Juillet 2020
    1j
    Mise en commun / Partenaires

    Réunion de mise en commun du nouveau projet municipal, et du projet social du centre. Les deux partis sont en accord avec le quartier ciblé. Le partenariat est possible

  • Octobre à Juillet 2021
    10 mois
    Recueil de paroles et dynamisation

    Réalisation d'actions et animations dans le quartier avec le Centre social, et concertations des habitants avec la Mairie

  • 3 février 2021
    1j
    Restitution du diagnostic auprès des habitants
  • Avril 2021
    15 j
    Questionnaire habitants

    Réactualisation du diagnostic, vérification de nos connaissances du quartier

  • 28 septembre 2021
    1j
    Rencontre avec les habitants

    Nous avons contacté notre carnet d'adresse dans le quartier et nous leur avons proposé une rencontre avec un élu municipal, afin de discuter de l'organisation d'une festivité dans leur quartier

  • 2 octobre 2021
    1J
    Séminaire DPA

    Organisation d'un séminaire sur le thème du développement du pouvoir d'agir des habitants pour les salariés et bénévoles du centre social : 28 personnes présentes

  • 16 octobre 2021
    1j
    Une initiative d’habitants voit le jour dans le quartier des Hauts de Gaudon !

    Au programme : présentation du verger par l'ancien propriétaire du verger qui a réuni une quinzaine de personnes, des jeux géants en bois, du palet, des quilles finlandaises qui ont su ravir tous les âges, et un jeu de piste « à la découverte du quartier ». Tout au long de l’après midi, 93 personnes ont participé à ce bel évènement.

    D’autres animations ont eu lieu, improvisées au cours de la journée, comme du dessin à la craie sur le sol, l’apprentissage d’une chorégraphie de danse par un groupe, et une partie de football.

    Le gouter partagé était un moment très convivial, beaucoup de personnes ont amené des gâteaux ou des boissons. Cette après midi festive était un réel moment d’échanges, de partages et de rencontres.

Quels moyens ont été mis en oeuvre ?

Mise en place des équipes et rôle de chacun

Moyens humains internes :

-> Bénévoles du centre social : 6 bénévoles acteurs ont été sur le terrain, « hors les murs » pour recueillir la parole des habitants

->  Salariés : 3 professionnels ont été mobilisés pour ce projet sur les différentes étapes du projet

Partenaires :

-> Mairie : Des élus sont venus durant les actions, pour aller à la rencontre des habitants, et deux responsables ont également été investis sur la logistique du projet (réunion partenaires, transmission d’informations)

-> Eria : artiste local venu pour une action culturelle dans le quartier

-> Atelier Ersilie : Cabinet paysagiste-urbaniste qui coordonne les concertations et l’aménagement de l’espace de détente et de loisirs

-> Mosaïque et Tesselles : Association locale accompagnée dans un appel à projet (FDVA2) pour la réalisation d’une mosaïque participative dans le quartier

-> Passion Mul’anes : Association locale qui a participé à des animations dans le quartier

Mise en place des moyens logistiques et financiers

Moyens financiers :

-> Le centre social possède plusieurs secteurs, dont le pôle « Solidarité et Vie locale » : le projet a été porté par une partie de la subvention CAF pour le pôle (507€), de la subvention de la mairie (2455€) et en auto-financement (2000€).

Place des partenaires et du centre social dans le projet

La mairie a apporté son soutien dans le projet « Hauts de Gaudon » dans la communication avec des services municipaux, la communication des actions et un soutien financier. De plus ce partenaire a également mis en place les concertations dans le quartier, sur lesquelles nous avons pu nous appuyer.

L’atelier Ersilie nous a communiqué l’ensemble des données récoltées sur le terrain, nous a partagé ses contacts dans le quartier, et nous a intégré dans les concertations et les temps de travail.

Le centre social a eu une place importante dans l’accomplissement du projet auprès des habitants, dans la création de moments permettant la rencontre et la mise en relation, du public, la mise à disposition de locaux et de moyens humains, et également dans la création de support de communication.

 

En conclusion

Quel(s) résultat(s) de l'action ?

A la fin de ces 16 mois de travail, nous avons réussi à réunir et mobiliser un groupe d’habitants volontaires pour créer du lien dans leur quartier. Les 93 personnes présentes lors de l’évènement sont un bon indicateur de la volonté des habitants à se rencontrer, et à partager des moments ensemble pour favoriser la cohésion sociale du quartier. 4 personnes supplémentaires ont partagé leur désir de participer à l’organisation de ce type d’événements, et plusieurs ont été force de proposition.

Nous avons pu également constater tout au long de ces mois, que ces temps d’échange, ces rencontres permettent de créer d’autres choses. Les habitants peuvent faire valoir les besoins qu’ils ont, certaines situations ont pu être régler tel que le conflit d’usage quant à l’aménagement de l’espace de détente, ou encore le manque de transport en commun promis aux habitants.

Il est important de ne pas oublier que des choses se déroulent en notre absence, sans notre intervention, et que l’informelle prend une place importante dans ce type de projet. Et ces changements, ces actions informelles sont à prendre en compte dans le projet et dans notre analyse.

La roue du Développement du pouvoir d’agir s’est alors déroulé avec quelques écarts, mais à la suite de cela nous avons repéré une nouvelle problématique dans le quartier, qui nous incite à nous pencher à nouveau sur le quartier des Hauts de Gaudon. Nous allons travailler plus précisément sur une problématique de voisinage et de lien social qui est vécue dans les logements sociaux du quartier, ces observations sont partagées avec nos partenaires, notamment le CCAS de la ville.

 

L'action va-t-elle se poursuivre ?

Il semblerait que nous continuons sur un autre projet mais dans le même quartier. On sent tout de même que les habitants ont besoin de continuer à se rencontrer, à partager des moments, alors nous serons encore un soutien pour ces habitants volontaires.

Quels conseils donneriez-vous à des personnes qui voudraient suivre vos traces ?

Armez vous de patience, et prenez vraiment le temps d’écouter.

 

Contact :

Wendy FLACELIERE, Coordinatrice-animatrice Famille au Centre social des Marais à Vern sur Seiche

Flaceliere-wendy@hotmail.fr

 

Écrit en octobre 2021

Commentaires
Laisser un commentaire
M'abonner aux actions similaires
Sélectionner les catégories ou tags pour lesquelles vous souhaitez être avertis de la publication de nouveau contenu.
Par Région : Bretagne Par Département : 35 - Ille et Vilaine Par Territoire : Urbain Par Périmètre : Quartier Par Public : 7 : Tout public Par Thématique : Solidarité Inclusion sociale Par mots-clefs : accueil Par mots-clefs : aller vers Par mots-clefs : Bénévolat Par mots-clefs : c'est possible Par mots-clefs : citoyenneté Par mots-clefs : Convivialité Par mots-clefs : développement social local Par mots-clefs : Echange Par mots-clefs : empowerment Par mots-clefs : émancipation Par mots-clefs : famille Par mots-clefs : habitants Par mots-clefs : impact social Par mots-clefs : inclusion Par mots-clefs : voisins Par mots-clefs : Mobilisation d'habitants Par mots-clefs : Initiative Par mots-clefs : parole des habitants Par mots-clefs : pouvoir d'agir Par mots-clefs : quartier Par mots-clefs : Solidarité Par mots-clefs : vivre ensemble Par Financeurs : 01 : Commune/Ville Par Financeurs : 09 : CAF Par partenaires : 01 : Commune/Ville Par partenaires : 16 : Association locale Par budget : 1 : de 0 à 5 000 €
at venenatis velit, ante. sit et, Curabitur odio leo lectus tristique ut