Composteur collectif de quartier : terreau de lien social

publié le 3 mars 2020
28 vues 0 j'aime
Sommaire de la fiche :
Résumé

Le composteur collectif du centre social des Etats-Unis est né d’une volonté de mettre en place des actions liées développement durable.

Crée en 2013, il attire depuis de nombreux habitants qui ne fréquentaient pas les centres sociaux. La permanence hebdomadaire est assurée par des bénévoles en même temps que la permanence pour l’achat groupé de pain bio. C’est le lieu de différents échanges et rencontres qui animent au parvis du centre social.

L'action en images

Quelle est la situation de départ qui a motivé le projet ?

Le projet est né d’une volonté du centre social des Etats-Unis de se lancer concrètement dans l’aventure du développement durable.

En 2013, les composteurs collectifs étaient peu courants, celui ci est l’un des premiers mis en place sur le territoire de la Métropole de Lyon.

Le projet global mis en place incluait alors différents volets du développement durable tels que le composteur collectif mais également des ateliers cuisines, des achats groupés et une boîte à échanges.

Qu'avez-vous mis en place ?

A l’échelle du quartier des Etats-Unis à Lyon 8ième, le composteur est accessible à tous les habitants. Mis en place en 2013, nous avons tellement de succès (trop d’épluchures !) que nous avons pour projet d’installer un troisième bac.

En plus du composteur physique installé par une association et par des bénévoles grâce à un financement de la Métropole, nous avons pu accompagner 15 bénévoles avec une formation autour du composteur.

Un document de synthèse a également été mis en place pour expliquer le fonctionnement concret du composteur et les consignes. De plus nous avons mis en place une petite base de données avec les coordonnées des déposants afin de les informer des temps forts du compost : retournage etc.… Ainsi nous gardons un contact avec les personnes déposant des matières premières. Cela nous permet également de les informer sur les manifestations proposées par les associations écolos environnantes.

Quelles ont été les étapes clés du projet ?

  • 2013
    Réunion de lancement du projet composteur.

    Avec les habitants intéressés, nous échangeons sur le fonctionnement du composteur et l'implication des uns et des autres dans le projet.

  • 2013
    Deux jours
    Construction du composteur

    Avec une association agréée, l'appui de la Métropole de Lyon et une quinzaine de bénévoles, nous bâtissons le composteur sur le parvis du centre social

  • 2018
    Reconstruction du composteur suite à un affaissement du bac.

    Après 5 ans d'utilisation, le bac du composteur commence à s'affaisser et nous décidons de le changer afin de continuer notre activité dans les meilleures conditions possibles

  • 2020
    Projet d'achat et d'installation d'un troisième bac

Quels moyens ont été mis en oeuvre ?

Mise en place des équipes et rôle de chacun

L’action a été mise en place avec les habitants. Ceux-ci ont très vite montré un intérêt poussé pour le projet. Les permanences sont tenues par des bénévoles. Ces groupes de bénévoles assurent le bon fonctionnement du temps de dépôt des épluchures et mettent en place une dynamique d’échange avec les nouveaux déposants.

La chargée de développement durable du centre social assure une présence sur les permanences qui est l’occasion d’échanger des informations sur le développement durable, les activités du centre. Cette présence permet également une écoute active des besoins et envies des habitants afin de pouvoir créer des activités répondant à leurs besoins.

Mise en place des moyens logistiques et financiers

Financièrement, l’installation du bâti a été payé par la Métropole de Lyon et accompagnée par une association agrée. Un groupe de 15 bénévoles a construit le composteur.

Concernant le fonctionnement régulier du composteur, 1 heure 30 du temps de travail de la permanente sont « investis » toutes les semaines pour la permanence.

Place des partenaires et du centre social dans le projet

Même si le centre social a été initiateur du projet composteur, le projet vit maintenant grâce aux habitants. Nous sommes en contact avec des associations portant des valeurs semblables aux nôtres et orientées vers l’écologie, qui nourrissent la dynamique développement durable.

En conclusion

Quel(s) résultat(s) de l'action ?

Les résultats de l’action se mesurent grâce à l’enthousiasme toujours grandissant des habitants et du public très varié qui s’y implique. Nous pouvons noter l’augmentation du lien social qui s’est tissé entre les habitants ainsi que le développement d’un lien avec le centre social pour des personnes qui ne nous connaissaient pas auparavant.

Certains habitants ont par ailleurs monté leur propre composteur collectif dans leur résidence, certains autres ont le projet de le faire. De plus en plus de personnes sont intéressées.

Nous pouvons prendre pour exemple Philippe et sa compagne ( cette dernière était juste adhérente pour une activité couture). Ils se sont beaucoup investis sur le composteur et de fil en aiguille ils font maintenant partie du Conseil d’Administration du centre social et ont également mis en place un composteur dans leur résidence.

L'action va-t-elle se poursuivre ?

Oui.

En 2020 nous avons même pour projet d’acheter un troisième bac pour augmenter notre activité et accueillir de nouvelles personnes car nous avons de la demande ! Certaines personnes viennent des quartiers environnants en entendant parler de notre action de composteur collectif.

Quelles améliorations souhaiteriez-vous apporter au projet ?

Nous souhaiterions développer encore plus la mixité culturelle autour de l’activité du composteur et la rendre aussi accessibles à toutes les familles que le jardin partagé.

Quels conseils donneriez-vous à des personnes qui voudraient suivre vos traces ?

Il ne faut pas hésiter à sauter le pas. C’est un projet assez simple à mettre en place et à accompagner, qui produit de nombreux effets positifs sur les habitants, la fréquentation du centre et la planète.

Il ne faut pas hésiter à s’entourer au lancement du projet si on a peur de ne pas avoir les données techniques ; de nombreuses associations sont spécialisées dans l’installation de composteurs et pourront vous aider à choisir la meilleure solution.

Créer un composteur collectif ne demande pas beaucoup de ressources, il suffit d’avoir un endroit extérieur et de la motivation. Au regard des bénéfices que nous retirons de cette expérience, nous conseillons à tous les centres sociaux volontaires d’en installer un.

Commentaires
Laisser un commentaire
M'abonner aux actions similaires
Sélectionner les catégories ou tags pour lesquelles vous souhaitez être avertis de la publication de nouveau contenu.
Par Région : rhone-alpes Par Département : 69 - Rhône Par Territoire : Urbain Par Périmètre : Quartier Par Public : 4 : 18-30 ans Par Public : 5 : adulte Par Public : 6 : Senior Par Thématique : Environnement / écologie Inclusion sociale Par mots-clefs : Composteur Par mots-clefs : Initiative Par mots-clefs : lien social Par mots-clefs : collectif Par mots-clefs : coopération Par mots-clefs : projet social Par mots-clefs : habitants Par mots-clefs : Développement durable Par mots-clefs : pouvoir d'agir Par Financeurs : 01 : Commune/Ville Par Financeurs : 03 : Département Par partenaires : 16 : Association locale Par partenaires : 17 : Association nationale Par budget : 1 : de 0 à 5 000 €
id, felis ut consectetur ut Phasellus nec nunc